Newsletter – Editions Praxis – 29 septembre 2017

 

 

Nous sommes nombreux à recevoir des spams ou messages indésirables, dans nos messageries, simples publicités ou, pour certains, des messages frauduleux dont l’objectif est de récupérer nos informations personnelles.

Par imprudence ou par curiosité, vous cliquez sur un lien qui vous conduit sur un site malveillant et le processus de piratage commence. Le malfaiteur vous soutire alors les coordonnées de votre carte bancaire, par exemple, ou prend le contrôle de votre ordinateur.

Si vous recevez ce genre de courriel,

Ne répondez pas                                                                                                     N’ouvrez pas la pièce jointe                                                                                     Ne cliquez pas sur le lien hypertexte.

Signalez le site en cause dans cette tentative de phishing (hameçonnage) aux autorités sur le site www.Internet-signalement.gouv.fr

Ce signalement sera transmis et traité par les gendarmes et policiers de la Plateforme d’harmonisation, d’analyse, de regroupement et d’orientation des signalements (Pharos), qui évalueront son caractère illicite ou non.

Vous pouvez signaler tout contenu public, auquel tous les internautes peuvent être confrontés et qui vous paraît illicite ou frauduleux :

  • Site Internet

  • Blog

  • Forum

  • Propos sur un « tchat »

  • « Rôdeur » anonyme sur une messagerie

En vous inscrivant sur cette plateforme, vous pouvez télécharger une extension pour votre logiciel de messagerie ou votre navigateur qui vous permettra de signaler un spam en un clic.Simple spam ou tentative de phishing, signalez-le également sur la plateforme www.signal-spam.fr. Cette plateforme travaille avec les pouvoirs publics et la sphère privée (FAI, annonceurs, éditeurs de logiciel, constructeur, etc.) pour lutter contre les spams, mailing frauduleux ou simplement abusif.

Cette extension pour vos messageries vous protège aussi contre le phishing.

Outre la lutte technique contre les émetteurs de ces spams, votre signalement permet à la CNIL, le cas échéant, de déclencher des enquêtes et contrôles et de sanctionner les « spammeurs » si nécessaire.

Pour aller plus loin

Comment repérer s’il s’agit d’un mail frauduleux ? Que faire si vous avez malgré tout ouvert la pièce jointe ? Les réponses à ces questions sont dans votre mise à jour de juillet 2017 de PC & Mac pour Seniors, dans l’article I0717 Connecté – Gare aux e-mails : détectez les tentatives de vol d’identifiants et dans votre mise à jour de juin 2017 du Conseiller Windows, avec l’article S106 – Phishing : surveillez vos e-mails de près.

Pour consulter, votre mise à jour de PC & Mac pour Seniors d’octobre 2017, cliquez sur ce lien

Pour consulter, votre mise à jour du Conseiller Windows d’octobre 2017, cliquez sur ce lien