Newsletter – Mon coach PC et Mac – 18 février 2018

Réponse : Pour ajouter une image à votre signature personnelle, le plus simple est d’utiliser la rubrique Apposer la signature à partir d’un fichier (texte, html ou image).

Créez puis enregistrez dans un premier temps votre signature sous Word en ayant inséré votre logo. Pensez à l’enregistrer sous un format html en déroulant le champ Type. Si vous n’avez pas la suite office, vous pouvez alors utiliser Libre office. Toutefois la restitution avec ce dernier n’est pas toujours identique. Faites dans ce cas une capture d’écran de votre création à l’aide de l’outil capture dans Windows et enregistrez là.

Dans Thunderbird à partir des paramètres de votre compte, – accessible depuis Outils , Paramètres des comptes – sélectionnez le compte pour lequel vous voulez définir votre signature. Cochez Apposer la signature à partir d’un fichier (texte, HTML ou image) et ensuite Choisir puis sélectionnez le fichier que vous avez préalablement enregistré.

Cette application présente aussi bien sur IOS que sur Android propose un service de musique en ligne pour les amateurs de musique exigeants.

Du streaming en qualité de CD.

Vous pouvez choisir à tout moment la qualité qui vous convient: MP3 320 kbps / FLAC 16-bits 44.1 kHz  / HI – RES 24-bits jusqu’à 192 kHz en fonction de votre offre d’abonnement. Plus de 40 millions de titres sont déjà répertoriés avec la possibilité de télécharger dans un très large choix de formats.

De manière générale, on retrouve trois grands groupes de formats audio: les formats sans compression de type .wav ou .aiff chez Apple, les formats avec compression non destructive de type .flac ou .alac et les formats avec compression destructive de type mp3, .aac, .wma, .ogg. La différence entre ces formats s’explique avec notre morphologie :

L’oreille humaine est capable de déterminer les sons sur une plage de fréquence comprise entre 20 Hz et 20 kHz, du coup les ingénieurs ont décidé de supprimer les sons se trouvant en dessous et au-dessus des plages audibles pour l’homme. Cela présente l’avantage évident de diminuer le poids du fichier. Malheureusement, cela a également un impact important sur le rendu final de celui-ci. Les fichiers qui ne présentent pas de dégradation de l’enregistrement initial sont appelés lossless.

Le .wav ne permet pas de « taguer » ses fichiers, ainsi vous ne pourrez pas y inclure le nom des pistes, de l’artiste ou la pochette de l’album – contrairement à l’.aiff sur Mac-. C’est pourquoi dans le monde du PC, la tendance générale sera à l’utilisation du .flac ou .alac pour une restitution numérique la plus proche de l’enregistrement initial.